• Thierry Moungalla, un Nguessologue convaincu, mais peu convainquant.

    C'est vrai! J'ai grandi dans la " pécétologie ", Papa, conseiller Juridique du grand maître, membre du comité central et du polit bureau de la grande secte des travailleurs, certains diront des truands. J'assume! Cela fait partie de ma vie. Il y a bien longtemps que le "pater" a quitté la secte des "pécétologues".

    Thierry Moungalla, un Nguessologue convaincu, mais peu convainquant.C'est vrai! J'ai grandi dans la " pécétologie ", Papa, conseiller Juridique du grand maître, membre du comité central et du polit bureau de la grande secte des travailleurs, certains diront des truands. J'assume! Cela fait partie de ma vie. Il y a bien longtemps que le "pater" a quitté la secte des "pécétologues".

    Aujourd'hui le PCT a presque disparu, Il s'est mué en "Nguessologie". De nouveaux adeptes et disciples sont arrivés. J'ai eu l'occasion récemment de rencontrer le 36e disciple dans l'ordre de préférence du gourou de Brazza. Saint Thierry Moungalla. Pour les ignorants, le prénom Thierry est un dérivé du prénom germanique Theudric. Les éléments Theud et ric qui composent ce prénom signifie "Peuple" et "Puissant". Le disciple Thierry Moungalla est député entre guillemet de Mfilou et puissant Membre du gouvernement. Alors il était intéressant pour moi de converser avec ce nouveau membre de la "Nguessologie" pourfendeur du concept de la "Bonobologie".

    Quelles leçons tirées de cette rencontre? D'abord nous avons tous tendance à caricaturer les "Nguessologues". C'est vrai nous les trouvons tous bêtes et méchants, assoiffés de pouvoir et de sang congolais. Nous ne comprenons pas, que ces gens du pouvoir aient du mal à développer un pays regorgeant de tant de richesses. Alors nous concluons que cela ne peut être que le résultat d'une tare "neuronale" ou "mentale". Mais bon! Le disciple Thierry Moungalla est tout sauf un homme bête. Il est même très intelligent, plus intelligent que certains membres de l'opposition. Il faut l'entendre parler de son gourou Sassou Nguesso. C'est un chef d'œuvre. On découvre tout d'un coup Sassou Nationaliste, et Souverainiste. J'en avais presque les larmes aux yeux (Rire!).

    Une question taraudait mon esprit; Mais, comment nous autres, membres de l'opposition congolaise en exil avons pu être aussi dure avec cet agneau de Sassou livré et dévoué pour nous ? Pourquoi sommes-nous si injustes avec cet homme qui aime tant son pays au point d'avoir livré son peuple à la terreur des milices cobras, Hinteramwé, tchadienne et angolaises? Mais bon! Vous me direz que même dans la bible, Dieu a fait subir des pires horreurs au peuple élu.

    Ensuite, sur la gestion des hydrocarbures Saint Thierry Moungalla trouve que l'on raconte beaucoup de "conneries". La SNPC serait une noble idée de Pascal Lissouba reprise par Sassou pour rendre un hommage à son prédécesseur. Notre Sassou national est "clean". Le pétrole congolais appartient aux peuples. D'ailleurs le FMI et la Banque mondiale pourraient nous le confirmer. Les neveux et les parents qui s'approprient cette manne à des fins personnelles, tout cela est faux. Tous ceux qui jabotent à Paris et ailleurs participent à un complot contre leurs pays. Arrêtons de dénigrer notre pays à l'étranger, de le caricaturer, tel est la conclusion de saint Thierry.

     

    Enfin saint Thierry Moungalla m'a sorti le plus beau boniment de ma vie. J'ai découvert que Sassou aimait la science et souhaitait faire du Congo un grand "pôle technologique". Le grand maître Sassou se bat dans tous les sommets africains et mondiaux pour réduire la fracture numérique entre le Nord et le sud. Ah Pascal Lissouba, reviens! Ils sont tous devenus scientifiques. Ah! "Ma science na ma technologie" est devenue leur credo. Mais pourquoi diable ont-ils réalisés leur putsch en 1997 s'ils aimaient tant Lissouba le fils de Marie Bouanga?

    Mon entrevue avec saint Thierry Moungalla m'a confirmé qu'à l'instar de toute secte, la Nguessologie est une organisation qui pratique la manipulation mentale de leurs apôtres et disciples et que le propre des sectes est d'être une menace pour l'ordre social. Le 36 e disciple Thierry Moungalla doit s'extirper d'une secte qui porte une lourde responsabilité dans la spoliation du peuple congolais pour éviter de subir le poids de l'histoire. Un jour la secte des "Nguessologues" sera probablement dissoute et interdite. Peut-être que le 36 e disciple de la Nguessologie deviendra un Kovalinogue en croyant profondément aux valeurs de l'Etat de droit et de la démocratie. J'en serai très ravi.

    Kovalin TCHIBINDA