• En dépit d’une certaine ambigüité dont a pu être chargé le nom de Matsoua ma Ngoma, 

    Lire la suite...


  • Indignez-vous ! dit Stéphane Hessel. L’indignation est la genèse de la résistance.

    Lire la suite...


  • QUI SUIS JE?Kovalin TCHIBINDA KOUANGOU (KTK) est titulaire d’un Master en économie et gestion des Entreprises obtenu à la faculté de Droits et Sciences économiques de Limoges (87)
     
    Depuis 1998, il a débuté une carrière dans l’informatique et est à ce jour Chef de projet dans une grande entreprise de la place.
     
    Son parcours professionnel l’a fait passer auprès de grands comptes de renommée mondiale où il a pu offrir ses compétences. Il a travaillé comme Consultant et Chef de Projet chez Eiffage construction, Schlumberger, Ministère de l'économie et des finances, Randstad, Société Générale, Adecco France, April Assurance, Vinci Energies, Institut Français du pétrole, Apicil, Michelin etc. KTK a crée et dirigé de 2009 à 2011 l’auto-entreprise de vente en ligne de vêtements biensaper.com.
     
    Sur le plan politique, Kovalin TCHIBINDA KOUANGOU a été Secrétaire chargé des Finances de la Fédération UPADS France de 2004 à 2006. Il s’est également occupé de la communication du parti en créant en 2005 avec Jean Sévérin MOUKEMAHA, le site Internet de L’UPADS.
     
    En 2007, il s’est présenté aux élections municipales de la ville de Yerres sur la liste du parti socialiste conduite par Véronique Haché Aguilar.
     
    En 2007 avant que Ségolène Royal ne devienne la candidate de la gauche, KTK a accompagné Christiane TAUBIRA pour l’aider dans sa communication politique.
     
    En 2008, il crée avec d’autres congolais de la place de Paris dont Éric Mampouya l’association Ensemble pour l’avenir du Congo (EPA-Congo) dans le but de mettre en place un co-développement entre la France et le Congo-Brazzaville.
     
    Pendant plusieurs années, il va distiller ses idées à travers ses écrits politiques sur la place de Paris. Plusieurs de ses articles seront publiés sur les sites internet congolais et africains, dans la presse locale congolaise et dans la presse panafricaine.
     
    En 2010 et 2011 il organisa une conférence internationale au Palais Bourbon (Assemblée Nationale Française) sur la problématique de la Tribalité au Congo-Brazzaville et en Afrique. Kovalin TCHIBINDA a été reçue le 08/03/2011 à l’Académie Européenne de Géopolitique pour présenter le concept de Tribalité. Il est l’auteur du livre blanc sur la Tribalité.
     
    En 2014, KTK co organisa avec son frère Brice NZAMBA, avocat au barreau de Paris et Président du cercle la rupture une grande conférence sur les crimes et génocides en Afrique à laquelle fut conviée le CRIF, le Conseil Représentatif des institutions juives de France et d’autres organisations de renommée internationale.
     
    Kovalin TCHIBINDA Kouangou s’est prononcé en 2015 contre la modification constitutionnelle par le clan Sassou Nguesso.
    Depuis 2016, il s’est retiré des réseaux sociaux pour travailler plus discrètement car comme le dit le proverbe du Talmud « Le silence est le bouclier de la sagesse ».
    ---------------------------------------------------
    Formation Universitaire
    • Master de Sciences économiques, spécialité économie et gestion des entreprises. (1995)

    Formation Professionnelle

    • Certification ISTQB Test Manager (2008)
    Parcours professionnel
    • Ingénieur Support dans la société Sage (1998-2000)
    • Consultant ERP SAP HR chez Schlumberger (2000-2002)
    • Consultant ERP Peoplesoft au Ministère de l'Economie et des Finances ( 2002-2008)
    • Chef de Projet Recette applicative chez Randstad ( 2008-2010)
    • Manager de l'auto-entreprise biensaper.com
    • Consultant ERP Peoplesoft à la Société Générale Pôle Comptabilité et Frais Généraux. (2011-2012)
    • Chef de Projet Test ERP Peoplesoft chez Adecco France-Lyon ( 2013-2015)
    • Chef de Projet Test Logiciel APICIL-Lyon ( 2016-2017)
    • Chef de Projet Support chez Michelin France ( 2017-2018)

  • Marien Ngouabi, Yhombi-Opango et Sassou Nguesso sont des criminels associés. En mars 1970, sous la présidence de Marien Ngouabi, les lieutenant Kinganga et Capitaine Poignet fomentent un coup d’Etat qui échoue. Poignet s’enfuit par Kinshasa. Kinganga est attrapé vivant.

    Lire la suite...