• Qu’importe que le chef soit du Nord ou du Sud. Aucune région ne peut prétendre se suffire à elle même, aucune tribu ne peut vivre isolée. D’où l’interdépendance des tribus et des régions constitue la nation congolaise que nos voulons indivisible. Seule l’unité nationale  dans le travail, dans la démocratie et dans la paix peut assurer à notre peuple des victoires certaines sur l’impérialisme et  le sous-développement.

    Lire la suite...


  • Après 6 mois d'ivresse de paix retrouvée, il fallait bien repartir sur le chemin de la reconstruction. Vous avez certainement constaté comme moi, le pire dans la société de ces jeunes de Talangaï-Mikalou… Des pillages se terminant surtout par des règlements de compte.

    Lire la suite...


  • gal-953976

    Il a tué pour arriver au pouvoir. Il vole les ressources de son pays pour s’y maintenir. Il achète des armes de destruction massive pour effrayer la population. C’est un égoïste qui n’aime pas le peuple congolais et surtout qui hait les Kongos.

    A ses yeux, il pourrait diriger le pays, même s’il ne restait que deux congolais. Le Congo c’est lui et c’est sa chose. C’est un homme égocentrique qui croit que s’il perd le pouvoir à 11H, les nordistes seront rayés de la carte à 15H.

    Le fils de Poroporo n’a apporté aux congolais que souffrance, douleur et malheur. Il trouve qu’il n’en a pas assez fait. Il souhaite modifier sa propre constitution pour s’auto élire en 2016.

    Il s’aime et adore ses rejetons et parents proches à qui il offre en cadeau d’anniversaire, les principaux marchés ainsi que les principales entreprises du Congo.

    Il trouve que tous ses biens sont « bien acquis ». C’est la récompense d’un travail bien fait. Plus de 80% des congolais crève la dalle, il en est heureux. Son plaisir et sa jubilation sont proportionnels aux morts qu’il engendre.

    La légende affirme qu’enfant, son jeu préféré était de noyer des chats et de les regarder agoniser.

    Dommage qu’il ait transformé chaque congolais en potentiel minet de son amusement d’enfance.

    KTK


  • La conquête du Mayombe par les colons et impérialistes français n'a jamais été une promenade de santé,

    Lire la suite...