• Ce que je pense

    Ce que je penseDe nombreux compatriotes  et amis m'interpellent sur la signification de mon silence à propos de la situation politique du Congo Brazza.

    En effet, j'ai pris la décision de ne plus intervenir dans le débat politique congolais deux mois avant l'élection présidentielle pour éviter  que la candidature de mon père ne pâtisse de mes prises de position.

    Je crois qu'il ny a rien à dire ni à rajouter sur le Congo et l'Afrique francophone. Ma dernière interview sur Zenga-mambu en novembre 2008 résume assez bien ma position et me donne raison sur l'essentiel.

    A l'heure où Ali Bongo vient d'être installé au pouvoir par les lobbys "Françafricains" , il me paraît important que vous ré ecoutiez mon point de vue à travers cette interview réalisée par nos amis de Zenga-Mambu en novembre 2008.

           

    (Partie 3)


    "La participation de l'opposition aux élections de 2007 et 2009 avec la constitution de Sassou de 2002 équivaudra à une reconnaissance tacite de son pouvoir et aura comme effet multiplicateur de légitimer un pouvoir discrédité et surtout de le faire perdurer. La solution du boycott comme en 2002 me paraît plus approprié dans la situation actuelle. Quelle capitulation tout de même si l'opposition se présentait à ces élections !" (Kovalin Tchibinda, article parue en novembre 2005: L'opposition congolaise et les élections de 2007 et 2009. )