• Adieu Bruno!

    Salut Frangin! C'est toujours comme cela que nous nous sommes appelés. Tu es parti  au ciel  victime de la sauvagerie du régime de Brazzaville. Plus que nous autres qui combattons cette dictature inique depuis l'étranger, tu as été un brave homme capable de dénoncer leurs turpitudes  de l'intérieur. Tu étais un homme juste. Ils t'ont tué, je dirais même assassiné,mais ils n'ont pas tué tes idées.

    Comme François Mitterand, je crois aux forces de l'esprit; Plus que jamais tu es avec nous et nous sommes avec toi. Ton martyre va décupler notre capacité de combat et de résistance. Merci pour tout ce que nous avons partagé ensemble comme idées et rêves. je me souviens encore de ton rire immense après avoir lu mon article sur le règne des Bonobos.

    Va en paix mon Frangin! Un jour tes espoirs pour le Congo se réaliseront.

    Adieu Bruno!

    Ton Frangin

    Kovalin TCHIBINDA